• Mentions Légales
  • Contact
  • Une grande partie de notre budget mensuel est répartie parmi nos différentes factures. Et en tant que consommateur, il n'est pas toujours évident de les décrypter. Les tarifs de nos contrats d'électricité, sont en majorité basés sur notre consommation et donc le prix du kWh. Il est évident que mieux on connaît sa consommation, plus est facile d'anticiper les dépenses et donc d'estimer un budget. Alors si vous aussi vous ne comprenez rien aux tarifs de vos contrats d'électricité, on vous explique.

    Tarif contrat électricité, contrat électricité, tarif bleu EDF, tarif, f

    La souscription à un contrat d'électricité

    Lorsque l'on souhaite souscrire un contrat, nous recherchons souvent l'offre du contrat électrique la moins chère. Néanmoins, notre choix doit aussi être en cohérence avec notre logement et nos habitudes de consommation.

    Au moment de la souscription, votre fournisseur d'énergie vous indique un tarif pour le chauffage électrique ainsi que pour l'éclairage. Ce prix varie selon différentes caractéristiques : la superficie de votre logement, s'il s'agit d'une maison ou d'un appartement, son nombre de pièces, le type d'énergie pour le chauffage et l'eau, le nombre d'habitants, etc.

    Le chauffage électrique peut doubler votre facture. Qui plus est, il est difficile d'anticiper son coût. En effet, tout dépend de sa vétusté et de l'isolation thermique de votre habitation. Il est donc conseillé de faire un comparatif des contrats électriques proposés par les fournisseurs. Vous pourrez alors trouver les meilleurs tarifs et faire votre choix pour souscrire au contrat d'électricité voulu.

    Estimer le coût du chauffage électrique

    On considère qu'une habitation consomme 110 kWh par m² à l'année, pour être chauffée. Vous pouvez donc essayer d'estimer son coût à partir de cette affirmation.

    Par exemple, pour un appartement de 20 m² avec un compteur de 3 kVA et un tarif bleu EDF à 0,1452 euro TTC le kWh, le budget chauffage s'élève à 319,44 euro par an. Soit 26,62 euro par mois. Étant donné qu'un logement de même taille, sans chauffage électrique coûte une vingtaine d'euros par mois, la facture double.

    Le chauffage consomme énormément d'électricité, ainsi même avec un tarif compétitif, la note reste très salée.

    Le prix de l'électricité en France en 2019

    Le prix du kWh évolue tous les ans. Deux fois par an, très exactement. Son tarif est régi par le tarif réglementé en vigueur EDF.

    Le fournisseur d'énergie EDF est le fournisseur historique. Depuis 2007, les concurrents se sont imposés à l'ouverture du marché de l'énergie. Direct Energie, Total Spring, Planète Oui... Une trentaine de fournisseurs alternatifs proposent des tarifs très compétitifs.

    Les tarifs bleu EDF

    Chaque année, la Commission de régulation de l'énergie conseille EDF sur le prix du kWh réglementé. Ce tarif est également validé par le gouvernement. À cela, s'ajoutent les différentes options tarifaires : option de base, option heures pleines - heures creuses, offre Tempo.

    En ce qui concerne l'option de base, le prix du kWh en euro TTC est de 0,1452 pour les compteurs de puissance 3 et 6 k VA. Pour les puissances de 9 à 15 k VA, le tarif augmente à 0,1469 euro TTC.

    Pour l'offre heures pleines et heures creuses, c'est différent. Les plages horaires diffèrent selon les localités. En fait, c'est le gestionnaire de réseau qui les détermine selon les capacités du réseau public local et les conditions d'exploitation.

    En règle générale, les heures creuses concernent les plages horaires avec moins de demandes, c'est-à-dire la nuit. En ce qui concerne les tarifs heures pleines - heures creuses d'EDF, voici le tarif du kWh : 0,1580 euro TTC en heures pleines et 0,1230 euro TTC en heures creuses.

    Si cette option paraît intéressante, elle peut vous revenir très cher si elle n'est pas adaptée à votre logement. En réalité, elle est surtout économique pour les foyers chauffés à l'électricité, avec un ballon d'eau chaude à accumulation ou des systèmes de programmations intégrés à leurs appareils.

    L'option Tempo fonctionne selon trois tarifs relatifs aux différents jours de l'année : jour bleu, jour blanc ou jour rouge. Ou du moins cher au plus cher. Ce tarif préférentiel coûte tout de même beaucoup plus cher en période de mauvais jours...

    Les fournisseurs alternatifs

    Les fournisseurs alternatifs tels que Direct Énergie ou Engie, base leur prix sur le tarif réglementé en vigueur d'EDF. La majorité de ses fournisseurs offre des réductions sur le prix du kWh et attire de plus en plus de foyers. Souvent synonyme d'économie, voyons quels sont les tarifs 2019 des contrats électrique chez ses fournisseurs en 2019, pour un compteur de 6 k VA.

    Engie

    Direct Energie

    Total Spring

    Happe-e by Engie

    On remarque pour Engie, que le prix du kWh est largement plus élevé que les tarifs réglementés en vigueur. Ces fournisseurs sont tous susceptibles de proposer aussi des contrats d'électricité pour les professionnels.

    Comment estimer le montant de votre facture d'électricité ?

    Si vous souhaitez estimer votre budget électricité, sachez qu'il y a plusieurs paramètres à prendre en compte. En effet, votre facture se décompose en trois éléments distincts : le prix de votre abonnement, le prix du kWh et les fameuses taxes et contributions.

    Le prix de votre abonnement lui, est fixe. Il varie selon la puissance de votre compteur électrique. Par exemple, l'abonnement mensuel de l'offre de base EDF est de 7,66 euro TTC pour un compteur de 3 kVA.

    En ce qui concerne le prix du kWh, nous l'avons longuement détaillé plus haut. Désormais, on s'intéresse aux taxes et contributions sur l'électricité, une bonne partie de notre facture.

    La contribution tarifaire d'acheminement

    Ou la CTA, représente à peu près 2 % de notre facture d'électricité. Elle diffère selon la puissance de votre compteur électrique, ainsi que vos options tarifaires. Elle est apparue sur nos factures en 2005 et sert tout simplement à payer la retraite des employés de l'industrie électrique et gazière.

    La contribution au service public de l'électricité

    Depuis sa mise en place en 2000, la CSPE a augmenté de 650 %. Cette contribution vise à financer les charges du service public à savoir : les surcoûts liés à l'obligation d'achat, le soutien au développement des énergies renouvelables, le médiateur national de l'énergie ou encore le surcoût de production d'électricité hors métropole.

    Au 1er janvier 2016, la CSPE est remplacée par la Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d'électricité. Actuellement, elle représente 16 % en moyenne de nos factures d'électricité. On estime qu'elle coûte aux ménages français 100 euro en moyenne par an.

    La taxe sur la valeur ajoutée

    La TVA ne nous est pas inconnue et comme pour la majorité de nos biens de consommation, l'électricité n'y échappe pas. Le prix de l'abonnement et celui du kWh sont soumis à de différents taux de TVA : 5 % et 20 % dans l'ordre respectif.

    Vous déménagez ?

    Il faut savoir qu'un contrat d'électricité est reconductible tous les ans. Sauf en cas de déménagement, où à ce moment-là il faut faire une demande de résiliation auprès de votre fournisseur. Si vous emménagez dans une maison neuve et que vous souhaitez souscrire à un contrat d'électricité verte, vous pouvez dans un premier temps faire un comparatif des offres des fournisseurs d'énergie. Vous déménagez à deux et vous vous demandez qui doit payer la facture ? Les contrats d'électricité en colocation sont bien sûr envisageables. Le contrat peut être souscrit au nom d'une seule personne, ou le contrat peut être souscrit au nom des deux personnes. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre fournisseur choisi.

    Maintenant que les tarifs de votre contrat d'électricité n'ont plus de secrets pour vous, à vous de juger la rentabilité de votre contrat. Quoi qu'il en soit, tous les contrats d'énergie sont sans engagement et résiliables sans frais.

    Trouvez plus d'informations à travers cette vidéo :



    98, avenue Jean Portalis
    93290 TREMBLAY-EN-FRANCE

    Téléphone:


    01.61.17.82.14

    Email:


    JavierCadieux@dayrep.com